1. Que signifie la notion d’aide et de soins à domicile?

    Spitex signifie "Spital externe Hilfe, Gesundheits- und Krankenpflege", c'est-à-dire l'aide, les soins et les conseils qui vous sont dispensés chez vous à votre domicile, en dehors de l'hôpital ou du home.

  2. Quels sont les objectifs poursuivis par l’aide et les soins à domicile?

    Grâce aux prestations d'ASAD, p.ex. les soins infirmiers ou l'aide au ménage, les personnes concernées peuvent demeurer à leur domicile, dans leur environnement familier, malgré des atteintes dans leur mobilité personnelle liées à la maladie, à un accident, à un handicap, aux infirmités dues à l'âge, à la maternité ou à une autre cause semblable.


    Les services dispensés par l'aide et les soins à domicile visent par ailleurs aussi un retour rapide à la maison après un séjour dans un milieu stationnaire (p.ex. hôpital).

  3. Comment l’aide et les soins à domicile sont-ils organisés?

    Les organisations d'ASAD d'utilité Nonprofit (publique) sont juridiquement indépendantes. Elles sont membres de l'Association cantonale bernoise d'aide et de soins à domicile qui compte actuellement 46 organisations d'ASAD à titre de membres. Ce nombre se réduit régulièrement du fait que différentes organisations d'ASAD fusionnent.

  4. Qui a droit aux prestations de l’ASAD ?

    Les services d’ASAD dispensent leurs prestations à tous les habitants qui ont besoin de conseils, d’aide ou de soins à domicile, indépendamment de leur nationalité, de leur confession ou de leur âge. (voir aussi « Qui paie les prestations d’ASAD ? ».)

  5. Qui peut demander l’intervention de l’aide et des soins à domicile?

    Tout le monde peut contacter le service d'ASAD et demander de l'aide. Le personnel de l'ASAD examine les besoins. Les prestations de soins doivent faire l'objet d'une ordonnance médicale, sans quoi la caisse-maladie ne prendra pas les coûts en charge.

  6. Comment faire pour demander l’intervention des services d’ASAD ?

    Les organisations d’aide et de soins à domicile (ASD) à but non lucratif assurent la prise en charge dans toutes les communes. Vous trouverez ici votre organisation ASAD compétente.

    Prestations de soins infirmiers : le service d’ASAD procède à une évaluation des besoins en soins infirmiers. Conformément à la loi, la déclaration des besoins doit être approuvée par le médecin traitant pour que les prestations soient remboursées par la caisse-maladie.

    Prestations d’aide au ménage et d’encadrement social: le service d’ASD clarifie les besoins de prestations compte tenu de l’environnement social de la cliente ou du client.

  7. Que recouvre l’offre de l’aide et des soins à domicile?

    L’organisation à but non lucratif offre 365 jours par an des soins, une aide à domicile et un accompagnement social de haute qualité dans l’environnement familier de votre domicile. Que ce soit en cas d’infirmité liée à la vieillesse, de maladie, d’invalidité ou après un accident. Que ce soit pour des petites aides ou des soins complexes. Conformément à notre devise « Partout et pour tous ».

    L’organisation de Berne propose des services dans les domaines suivants :

    • Evaluation, conseil et coordination entre patients et patientes, proches, médecins, assureurs, etc.
    • Soins de traitement tels que mesure des signes vitaux, préparation et administration de médicaments, injections, perfusions, etc.
    • Soins de base comme l’aide aux soins corporels, à l’habillage/au déshabillage, aux bandages de compression, etc.
    • Services spéciaux tels que :
      • Soins psychiatriques
      • Expertise en blessures
      • Soins palliatifs
      • Aide et soins pour enfants
    • Aide à domicile et accompagnement social

    Certaines organisations offrent également des services complémentaires tels que des services de repas, des services de transport, des soins des pieds, etc.

  8. Quelles sont les limites de l’aide et des soins à domicile?

    Les services d'ASAD d'utilité publique trouvent leurs limites là où les soins et l'encadrement à domicile ne sont plus raisonnablement envisageables pour des raisons techniques, médicales, humaines ou économiques.

  9. Qui paie les prestations d’ASAD ?

    En vertu de la loi sur l’assurance-maladie (LAMal), les prestations de soins infirmiers sont prises en charge par la caisse-maladie pour autant qu’elles aient été prescrites par le médecin.

    Les tarifs suivants sont facturables auprès des caisses-maladie :

    Evaluation et conseils         Fr. 79.80 /h
    Traitements                       Fr. 65.40 /h
    Soins de base                   Fr. 54.60 /h

    Ces tarifs comprennent les frais de déplacement. Il n’est pas possible de facturer de suppléments pour les soins quotidiens de nuit, en fin de semaine et lors des jours fériés généraux.

    Le temps d’intervention minimum est de 10 minutes. Ensuite, il est facturé par unités de 5 minutes.  

    Le client / la cliente paie :

    • Quote-part / franchise auprès de l’assurance-maladie
    • Participation des patients aux coûts (pour les patients dès 65 ans lorsqu’il s’agit de prestations OPAS)

    Les prestations d’aide ménagère sont prises en charge par la caisse-maladie dans la mesure où le client / la cliente dispose d‘une assurance complémentaire qui les prévoit Veuillez vous renseigner auprès de votre organisation d’ASAD locale.

  10. Est-ce qu’une participation du patient aux coûts est aussi facturée en cas d’accident ?

    Non. On ne peut pas prélever de participation du patient aux coûts sur les prestations de soins infirmiers faisant l’objet de décomptes fondés sur l’AA, l’AM ou l’AI. A l’admission, les clients et clients doivent clairement indiquer l’assurance compétente dans leur cas (obligation de renseigner des clients et des clients).

    Pour les personnes qui sont assurées contre les accidents auprès d’un assureur-maladie, (p. ex. les personnes sans activité lucrative, les retraités), le règlement en cas d’accident est aussi soumis à la LAMal (cf. aussi l’art. 8 LAMal). Par conséquent, il faut en pareil cas facturer la participation des patients aux coûts.
  11. Quel est le degré de reconnaissance que les assureurs accordent à l’aide et aux soins à domicile?

    Chaque organisation d'ASAD Nonprofit (publique) est reconnue.

    Veuillez observer que le nom "Spitex" (= aide et soins à domicile) n'est pas protégé. Chaque service qui se nomme "Spitex" n'est pas obligatoirement une organisation d'ASAD publique. d'ASAD publique est reconnue.
    Veuillez observer que le nom "Spitex" (= aide et soins à domicile) n'est pas protégé. Chaque service qui se nomme "Spitex" n'est pas obligatoirement une organisation d'ASAD Nonprofit.
     

     

  12. Qui travaille dans l’aide et les soins à domicile ?

    Dans le canton de Berne, le secteur de l’aide et soins à domicile d’utilité publique emploie environ 4'800 personnes. Les infirmières et infirmiers diplômés, assistantes et assistants en soins et santé communautaire, aides familiales, aides soignantes, auxiliaires en soins infirmiers CRS, aides ménagères, etc. accomplissent chaque année plus de 2 millions d’heures de travail.