L'Initiative sur les soins infirmiers et le contre-projet indirect

L’Association cantonale bernoise d’aide et de soins à domicile partage la position d’Aide et soins à domicile Suisse. Pour que le contre-projet indirect puisse entrer en vigueur, l'initiative sur les soins infirmiers doit être rejetée.

Avec le lancement de l'initiative sur les soins infirmiers, une préoccupation importante a été soulevée : il est urgent de renforcer les soins, et ce avec des mesures efficaces pouvant être mises en œuvre rapidement. Dans le cas contraire, les soins, à l’avenir, ne seront pas garantis.

L'initiative sur les soins infirmiers a pour volonté que les soins infirmiers soient ancrés dans la Constitution fédérale. La mise en œuvre de cet article constitutionnel prendrait plusieurs années.

Les préoccupations étant très urgentes, Aide et soins à domicile Suisse a soutenu de manière décisive l'élaboration du contre-projet indirect dans le but de renforcer rapidement et durablement les soins par des mesures efficaces bénéficiant d'un large soutien politique. L’Association cantonale bernoise d’aide et de soins à domicile soutient par conséquent le contre-projet indirect.

Pour que le contre-projet indirect puisse entrer en vigueur, l'initiative sur les soins infirmiers doit être rejetée. Nous recommandons de rejeter l'initiative pour la mise en œuvre rapide du renforcement des soins infirmiers.

Vous trouverez ci-joint un solide argumentaire à ce sujet.